AccueilLittératureLivres, Auteurs, Illustrateurs« Sortie de joueur » de Sophie Daxhelet, le Douanier Rousseau à New York

Voici un magnifique album qui ravira les amateurs d’art, et le Douanier Rousseau en particulier.

Très bel ouvrage publié par les éditions A pas de loup, « Sortie de joueur » se lit à tout âge. Son auteure Sophie Daxhelet nous emmène dans une découverte inattendue de New York, au côté d’un personnage d’un tableau du Douanier Rousseau, décidé à sortir de son cadre pour la journée.

Nous accompagnons Jean, le héros, dans sa « sortie de tableau » et ses pérégrinations. Se succèdent découvertes inattendues (Central Park abritant quelques animaux sauvages), ode à la ville moderne, rencontre avec quelques personnages insolites…

Sophie Daxhelet s’est également amusée à parsemer tout au long de cette promenade de nombreuses références picturales de l’oeuvre du Douanier Rousseau, l’occasion d’une recherche collective artistique.

    
I-Découvrir le livre

1-Lecture :

J’envisage une lecture par étapes, néanmoins d’autres modalités conviendront tout à fait pour cet album.

-> Evoquer tout d’abord la sortie de Jean, héros du tableau .

Il est primordial que les élèves comprennent que le héros sort du tableau, il ne faut pas hésiter à les accompagner dans la compréhension de cet élément fantastique.

Et pourquoi ne pas aborder ce passage avec un extrait de « La Rose pourpre du Caire » de Woody Allen? (vidéo à partir de la minute 2)

-> Découvrir ensuite les pérégrinations du héros dans les rues de New York

-> Conclure l’aventure en s’interrogeant : rêve ou réalité ? Il ne peut y avoir une réponse claire car l’intérêt du genre fantastique est de laisser le lecteur dans le doute.

2- Interprétations et discussions :

Cet album est propice à diverses discussions et interprétations :

  • le rapport de l’oeuvre à la réalité :

-> la sortie du joueur de son tableau,
-> les personnages représentés ont-ils existé ?
-> Pourquoi l’artiste a-t-il choisi de représenter ces personnages-là ?
-> Regarde-t-on réellement les personnages d’un tableau ou passe-t-on sans s’interroger ?
-> Le rôle des couleurs dans cet album chaud et enjoué.

-> Notions à aborder avec des élèves plus âgés : le rapport entre l’illustratrice, le peintre et les spectateurs, la mise en abîme avec la rencontre de Jean et Frida Kahlo (rôle du miroir)

  • les pérégrinations dans New York :

-> les parcs ressemblent-ils vraiment à une jungle ?
-> quelle est la vision / représentation de la ville ?
-> la diversité des habitants.
-> la représentation de la musique dans un album sans son.

3- Plonger dans le monde imaginaire de Sophie Daxhelet

Sophie Daxhelet emmène les lecteurs dans un monde onirique mêlant sa vision de la ville qui ne dort jamais, l’exotisme et des « extraits » de tableaux du Douanier Rousseau. Tels les cailloux du Petit Poucet, des indices jalonnent les pas du héros et nous plongent dans l’univers du peintre.

Pour les élèves, c’est l’occasion de retrouver chaque tableau grâce à un jeu de cartes.

3- Pour aller plus loin…

La visite d’un musée s’impose !  Le regard des élèves ne sera plus jamais le même après la lecture de « Sortie de joueur ».

II- Les prolongements

1- Écriture

Les possibilités d’écriture sont nombreuses :

  • A partir d’oeuvres (Douanier Rousseau ou d’autres artistes), imaginer :

-> ce que pense le personnage ou sa vie dans un récit à la première personne
-> sa sortie du tableau et sa découverte de la ville / région des élèves
-> l’élève rentre dans un tableau et raconte son aventure
-> différentes représentations d’un lieu protéiforme et rédiger des phrases évoquant le cheminement du héros/de l’héroïne à travers ces paysages
-> pour des élèves de cycle 3, évoquer le mythe de Pygmalion et Galatée puis écrire un dialogue entre l’artiste et son modèle, éventuellement mis en scène.

  • A partir du lexique de l’album :

-> relever les « beaux mots » et les réinvestir dans de courts écrits
-> rechercher des mots dont les sons évoquent leur sens (permet d’aborder les allitérations et les consonances)
-> jeux poétiques avec des homophones ex: « empreinte/emprunte »

2- Arts visuels

Les exploitations sont nombreuses, voici tout ce que j’ai trouvé :

 

3- L’histoire et la géographie

  • En géographie : situer New York, l’Amérique, observer des différences entre cette mégalopole et notre capitale Paris par exemple.
  • En histoire : la vie en 1900. Jean, le héros, se promène habillé avec son justaucorps d’époque. C’est l’occasion d’évoquer la vie en 1900 (les habits, l’école) la Belle Epoque, l’Art Déco…

 

4- Poésie et langue orale 

  • Poésie :

-> Découvrir la musicalité des sons grâce aux allitérations et consonances nombreuses dans le texte
-> Une référence à Guillaume Apollinaire permettra de découvrir quelques vers du poète accompagnés de tableaux de Marie Laurencin

  • Langue orale :

-> faire « chanter » les mots en mettant en voix certains passages
-> imaginer quelques répliques supplémentaires entre les personnages

 

Pour commander le livre, vous pouvez  :
* demander à votre libraire préféré
* cliquer sur l’image pour être redirigé vers le site de l’éditeur A Pas de Loup, éditeur indépendant qui propose de magnifiques albums à découvrir très vite!

apasdelouplogo

L’exploitation de l’album en classe 

 

 
 
Image du blog LaClasseDeStef  
Quelques fiches artiste consacrées au Douanier Rousseau à retrouver chez :


Les éditions A Pas de loups

apasdeloups_astrid

apasdeloups_wilk

apasdeloups_rogier

apasdeloups_gambini

apasdeloupmurpetite

apasdeloupmurlettres

apasdeloupmurailes apasdeloupmurhugo apasdeloups_rogier2

 

Cliquez si vous aimez !

Commentaire

« Sortie de joueur » de Sophie Daxhelet, le Douanier Rousseau à New York — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *